Selon les prescriptions CLP, les substances et mélanges présentant un danger doivent être classifiées

Selon les prescriptions CLP, les substances et mélanges présentant un danger doivent être classifiées en une ou plusieurs catégories. 

Le CLP définit 28 classes de danger dont 27 déjà définies par le GHS/SGH. L’Union européenne a ajouté une classe de danger: « dangereux pour la couche d’ozone ». Les 28 classes de danger sont subdivisées en trois sortes: 16 classes de danger physique, 10 classes de danger pour la santé et 2 classes de danger pour l’environnement.
Une classe de danger peut être subdivisée en catégories de danger. Cette classification détermine alors l’étiquette: quels pictogramme, mentions d’avertissement, mentions de danger (phrases H) et conseils de prudence (phrases P) correspondants doivent figurer sur l’étiquette. Les phrases H et P remplacent les anciennes phrases R et S.

1. Classes de danger physique

Explosibles
Gaz inflammables
Aérosols inflammables
Gaz comburants
Gaz sous pression
Liquides inflammables 
Matières solides inflammables 
Substances et mélanges autoréactifs 
Liquides pyrophoriques 
Matières solides pyrophoriques 
Substances et mélanges auto-échauffants 
Substances et mélanges qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables 
Liquides comburants 
Matières solides comburantes 
Peroxydes organiques 
Substances ou mélanges corrosifs pour les métaux

2. Classes de danger pour la santé

Toxicité aiguë
Corrosion cutanée/irritation cutanée
Lésions oculaires graves/irritation oculaire
Sensibilisation respiratoire ou cutanée
Mutagénicité sur les cellules germinales 
Cancérogénicité 
Toxicité pour la reproduction
Toxicité spécifique pour certains organes cibles - exposition unique
Toxicité spécifique pour certains organes cibles - exposition répétée
Danger par aspiration

3. Classes de danger pour l’environnement

Dangers pour le milieu aquatique
Dangereux pour la couche d’ozone